Association
Histoire
de
Méaulte
Faire connaître, préserver et valoriser
le patrimoine culturel, social et technologique
de l'usine de construction aéronautique Henry POTEZ.
A présent Etablissement de la Société AIRBUS.
80 ans de culture aéronautique.
Un esprit de conquête
pour contribuer au succès.

«La plus grande usine aéronautique du monde»
Henry Potez fait construire à Méaulte, sa région natale, un complexe industriel moderne, répondant aux exigences d'une production en série rationnelle.
Le challenge est d'importance : bâtiments à construire, moyens à installer, personnel à former. Le tout dans une région dévastée par la première guerre mondiale.
L'usine se développe rapidement pour atteindre en 1930 60 000 m² couverts et un effectife de 3 200 personnes capables d'une production de 150 avions par mois.
Durant les années 1930 à 1935 c'est la plus grande usine aéronautique du monde.

«60 avions par mois»
L'usine change de statut et de propriétaire : c'est la nationalisation, Société Nationale de Construction Aéronautique du Nord.
Le grand programme du moment est l'avion militaire Potez 63, construit à 1 200 exemplaires en 14 versions, à la cadence optimale de 60 avions par mois.
L'effectif atteint 3 600 personnes...
C'est la guerre, la deuxième...
L'établissement subit 11 bombardements.
Méaulte participe, en 1949, au premier programme série d'avions à réaction : le Vampire.

«Premier programme étudié, réalisé et fabriqué en partenariat avec l'Allemagne»
Année de la concentration des moyens industriels de l'industrie aéronautique. Fusionnant avec l'arsenal de l'aéronautique, nous devenons Nord Aviation.
Méaulte reprend la fabrication des NC 856 (avion d'observation) et réalise pour le compte de l'A.L.A.T. 100 exemplaires du Nord 3202. Ce sera la dernière production complète, construction et essai en vol. Toutefois la pleine activité de l'usine est assurée par sa participation au programme Mirage III pour lequel nous réalisons les ailes à une cadence maximale de 14 voilures par mois.
C'est aussi l'époque du CT 20, engin cible réalisé à 1 000 exemplaires pour l'OTAN, du Nord 262 et du C 160 Transall.

«Des programmes prestigieux : Concorde... Airbus...»
Le gouvernement décide de fusionner Nord Aviation - Sud Aviation - Sereb pour former la Société Nationale Industrielle Aérospatiale S.N.I.A.S.
Méaulte fabrique le tronçon 12, les portes et issues de secours du Concorde, mais aussi les ailes de la Corvette SN 600 et des éléments d'ATR 42 et d'ATR 72.

«Un nouveau logo»
En 1974, la société, qui s'est développée, connaît une certaine décentralisation.
Chaque division ayant plus d'autonomie et son propre budget, on décide de symboliser divisions et filiales par des sphères. En 1984, la Société s'appelle désormais "Aérospatiale Société Nationale Industrielle" ou simplement A&rospatiale. La sphère apparaissant comme le meilleur symbole pour identifier cette société de dimension mondiale, elle est définitivement adoptée. Ce logo est modernisé en 1992.
Dès 1976, Méaulte fabrique des éléments de la gamme Airbus. Sa participation à ce programme s'accroit ensuite considérablement, celle-ci représente actuellement près de 98% du plan de charge de l'établissement.

«Naissance du groupe Aérospatiale Matra»
Dés 1998 la dynamique de rapprochement des entreprises, Aéronautique - Spatial et Défense est lancée.
A&rospatiale est privatisée en juin 1999 voit le constitution de la Société Aérospatiale Matra.
Méaulte tient pleinement sa place dans se dispositif. Il est devenu, depuis 1989, spécialiste :
- de l'ensemble des pièces mécaniques en alliage léger (Airbus et ATR) réalisables dans ses cellules flexibles d'usinage 3 axes, 4 axes et 5 axes (3 500 références de pièces, capacité de production 330 000 pièces par an).
- de l'assemblage de la pointe avant et d'éléments de fuselage de l'ensemble de la gamme Airbus.
Près de 300 pointes avant seront livrées en 1999. L'effectif actuel est d'un millier de personnes. L'emprise globale de l'établissement est de 40 hectares comprenant une surface couverte développées d'environ 86 000 m².
Les performances humaines, industrielles et économiques actuelles de l'établissement en font une pièce majeure du dispositif Aérospatiale Matra Airbus.

EADS
Nouveau siècle. L'Histoire s'accélère.
Le 14 octobre 1999 est annoncé à Strasbourg, par les chefs des gouvernements Français et Allemand la création de :
European Aeronautic Defense and Space Company
Résultat de la fusion d'Aérospatiale Matra et Daimler Chrysler Aeropace auxquel se joint Casa.
A&rospatiale Matra disparaît donc en juillet 2000.
La structure se met en place à l'intérieur de EADS.
Nous devenons EADS Airbus
Puis en 2001 tout simplement Airbus
dans ce cadre l'usine de Méaulte participe à la réalisation de l'A380
challenge comparable à celui que fut, en son temps, la réalisation de Concorde.
L'un était le plus rapide, l'autre sera le plus grand.

Depuis l'origine, Méaulte a construit ou participé à la réalisation de plus de 70 types d'appareils.